13 11 2014

Activités préventives et thérapeutiques: Le nouveau Centre de la Mémoire et de la Mobilité Michel Rodange de ZithaSenior

L’offre de prestations en matière de prise en charge à long terme des personnes âgées dépendantes au sein des Seniories de ZithaSenior est bien reconnue au Luxembourg.

Les derniers mois l’équipe de R&D de ZithaSenior s’est penchée sur le développement innovateur de nouvelles activités préventives et thérapeutiques pour les Seniors autonomes présentant des plaintes cognitives mineures. En étroite collaboration avec les concepteurs de la future réforme de l’assurance dépendance au Luxembourg la mise sur pieds de nouveaux programmes de réadaptation et revalidation gérontologiques vise un maintien prolongé de l’autonomie et sous-entend une intervention retardée des prestations à charge de l’assurance dépendance.

Le programme NEUROfit actuellement offert aux personnes âgées vivant au domicile agence de façon complémentaire un entrainement cognitif et physique. L’équipe des chercheurs de ZithaSenior est encouragée par la confirmation des résultats positifs sur le maintien de l’autonomie cognitive et fonctionnelle décrits par de nombreuses publications scientifiques (p.ex. : Heyn, Abreu, & Ottenbacher, 2004). Et malgré le scepticisme de certaines instances de financement les résultats positifs obtenus ont été confirmés au terme de 10 ans (Rebok et al., 2014).

Dans une approche de prévention secondaire il a été décrit que les pathologies démentielles (maladie d’Alzheimer et démences apparentées) peuvent être ralenties dans leur répercussion néfaste sur les aptitudes aux actes essentielles de vie (habillage, toilette, alimentation et mobilité) à condition de bénéficier d’une thérapie de réadaptation précoce, non-médicamenteuse et multidimensionnelle (Graessel et al., 2011).

Riche de ces expériences il devient maintenant clair que les entrainements exclusivement physiques sont insuffisants, même s’ils apportent déjà un bénéfice évident en matière de dépendance et qualité de vie. La combinaison systématique avec des exercices cognitifs individuellement adaptés portent ses fruits.

Dans le cadre du plan démence national le Ministère de la Santé soutiendra dans les années à venir l’offre de prestations et de thérapies de prévention secondaire.

Ainsi le nouveau le « Centre de la Mémoire et de la Mobilité Michel Rodange » qui ouvrira dans de nouveaux locaux début 2015 s’intègre à merveille dans le plan gouvernemental conçu pour maintenir les personnes âgées le plus longtemps que possible dans leur autonomie.

Références biblio:

Graessel, E., Stemmer, R., Eichenseer, B., Pickel, S., Donath, C., Kornhuber, J., & Luttenberger, K. (2011). Non-pharmacological, multicomponent group therapy in patients with degenerative dementia: a 12-month randomized, controlled trial. BMC Medicine, 9(1), 129. doi:10.1186/1741-7015-9-129

Heyn, P., Abreu, B. C., & Ottenbacher, K. J. (2004). The effects of exercise training on elderly persons with cognitive impairment and dementia: A meta-analysis. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 85(10), 1694–1704. doi:10.1016/j.apmr.2004.03.019

Rebok, G. W., Ball, K., Guey, L. T., Jones, R. N., Kim, H.-Y., King, J. W., … Willis, S. L. (2014). Ten-Year Effects of the Advanced Cognitive Training for Independent and Vital Elderly Cognitive Training Trial on Cognition and Everyday Functioning in Older Adults. Journal of the American Geriatrics Society. doi:10.1111/jgs.12607

 

Le commentaires sont fermés.